Les sources les plus fréquentes de pollution


 

  • la combustion (véhicules, chaudières industrielles et résidentielles, machines, brûlages…) est une réaction chimique à l’origine de nombreux polluants : les oxydes d’azote, le dioxyde de soufre, le monoxyde de carbone, les particules fines pour citer les plus connus. Outre leurs effets directs sur la santé, ils entraînent des processus chimiques en chaîne : ozone, Gaz à effet de serre.
  • les émissions de poussières (exploitation carrières, activités agricoles…) – envolements de poussières minérales, produisent des mises en suspension de particules fines qui s’ajoutent aux autres sources.

Les leviers d’actions des Plans

Il n’y a pas de solution sectorielle unique. L’objectif des différents Plans d’action – en particulier les Plans de Protection de l’Atmosphère – est de réduire ces sources.

Les deux principaux leviers portent sur les changements d’usages (comme la réorganisation des modes de transport et de déplacements…) et les améliorations matérielles ciblées (comme des chaudières plus efficaces, des flottes de véhicules plus propres…).

Des orientations sont présentées dans cette rubrique pour quatre secteurs émetteurs : entreprises et industries, habitat et tertiaire, transport, agriculture. Pour les mesures individuelles, consulter "Moi, nous".



Ministère de la Transition écologique et solidaire
Tableau et définition des normes qualité de l’air