Je traque les sources de pollution intérieures

 

Engagement« Nous passons 88% de notre temps à l’intérieur en moyenne … » (source Frédérique Grimaldi, Professeur des Universités, Laboratoire de Toxicologie, Faculté de Pharmacie, Université de la Méditerranée). Lire l’interview complète ci-dessous.

  • j’ouvre les fenêtres tous les jours (l’été plutôt le matin et en fin d’après-midi), chez moi, sur mon lieu de travail
  • j’évite d’utiliser des solvants en pleine chaleur : ce sont des irritants qui s’ajoutent aux polluants atmosphériques
  • j’aère mon véhicule très régulièrement : plus l’espace est petit, plus les passagers sont exposés
  • je fais la chasse aux moisissures qui sont allergènes et toxiques

(source Air PACA)