J’évite de stationner en double file


Etude sur le centre ville de Nice

Le stationnement en double file a un impact fort sur les émissions d’un axe routier en milieu urbain. Selon les axes étudiés, il se situe entre 6% et 36% supplémentaires pour les oxydes d’azote, 3% et 18% pour les PM10 et de 5% à 54% pour le benzène. Cet impact est d’autant plus fort que les flux de trafic sont élevés.

Lutter contre ce phénomène permet de réduire les surémissions et de fait améliore la qualité de l’air à proximité de la voie impactée (Air PACA).