Impact du brûlage sur la qualité del’air

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la combustion du bois, principalement pour le chauffage résidentiel, et des déchets verts représente 20 % des émissions de particules PM10 et 57 % des HAP.

Localement, les brûlages de déchets verts peuvent représenter jusqu’à 45 % de la masse des particules dans l’air. Une étude réalisée par Air PACA dans la vallée des Paillons (Alpes-Maritimes,2008-2009) pour caractériser les particules, montre clairement que le brûlage des déchets verts constitue une source épisodique aggravante. Une situation qui touche particulièrement les vallées de la région mais également les zones péri-urbaines.

Le bilan particules d’Air PACA décrit, département par département la pollution de fond (chronique) et les épisodes de pollution ainsi que les tendances observées en PACA.