Chez moi


Où se cachent les polluants ?

Un peu partout comme le montre cette petite animation du Ministère de la Santé et de l’INPES.

Nous passons environ 80% de notre temps dans des lieux fermés, en particulier dans nos logements. La qualité de l’air […] peut y être moins bonne qu’à l’extérieur. Lorsque l’air intérieur est pollué, il l’est généralement de façon diffuse et continue. Nous pouvons également être exposés à des produits nocifs. (source ADEME)


L’étiquetage des produits de construction et de décoration pour les émissions de polluants volatils est obligatoire depuis 2012. Regardons-les attentivement avant de les utiliser dans nos maisons.


Des conséquences pour ma santé et celle de mes proches

Une mauvaise qualité de l’air peut avoir un effet immédiat sur notre santé mais également des effets à long terme, avec l’installation de pathologies chroniques ou de maladies graves. Les effets dépendent de la nature du polluant, de la dose inhalée, mais aussi de l’âge (enfant, personne âgée), de l’état de santé (cardiaque, asthmatique…) et de la vulnérabilité (femme enceinte…) de la personne, de ses habitudes (tabagisme), etc. (source ADEME)


Mémo des gestes à retenir « Guide des Bonnes maniAIR »
(source Air PACA)


Ministère Santé - INPES
Prévention Maison - Pollution Air Intérieur

Ministère de l’Environnement, de l'Energie et de la Mer
Quizz "un bon air chez moi"

Association CDPEA et ADDEO - Aquitaine
Pollukill - serious game air intérieur