Coopération internationale


GOUV’AIRNANCE en Méditerranée

Pour améliorer la qualité de l’air à Marseille

Valence en Espagne (l’Institut Polibienestar de l’Université de Valence et l’Institut Valencian de la Construction), la Communauté Urbaine Al Fayhaa (comprenant la Ville de Tripoli, deuxième ville libanaise) et la Zone Economique Spéciale d’Aqaba (Jordanie), Ville de Marseille (Bouches-du-Rhône, France).

Gouv’airnance du programme IEVP CTMED - 2012-2015. Afin d’agir efficacement sur les origines de la pollution, la gouvernance locale doit intégrer l’ensemble des domaines (air, climat, énergie…) et diverses échelles géographiques. Une pollution locale peut influencer ou être influencée par une pollution à plus grande échelle. Une évaluation des actions de réduction des émissions a été menée dans quatre villes méditerranéennes.
Air PACA qui détient l’expertise sur la qualité de l’air, a facilité le lien avec les acteurs de la société civile concernés pour la Ville de Marseille.

Air PACA a également assuré la mise en œuvre technique de la plateforme www.air-marseille.eu. Celle-ci rend publics et visibles les engagements de tous les acteurs concernés par la lutte contre la pollution atmosphérique et ses effets. Ceci afin de lancer une dynamique collective et d’y associer les habitants. 

Pour améliorer la qualité de l’air à Gabès

L’Agence Nationale pour la Protection de l’Environnement de Tunis (ANPE) et la Région PACA avec Air PACA

Avec l’aide de l’Europe et de France Expertise, l’Agence Nationale pour la Protection de l’Environnement de Tunis (ANPE) et Air PACA ont signé le 27 avril 2017 à Gabès un contrat de partenariat sur la période 2017-2018.

Pour quels objectifs ? Améliorer la qualité des politiques publiques et des processus de prise de décision en matière de qualité de l’air par la mise en place d’un dispositif de gouvernance territoriale à Gabès (Tunisie). Etablir une collaboration étroite entre la société civile, les autorités locales et les services de l’Etat.

Comment ? En créant un comité de suivi territorial (CST) : instance de concertation et de gestion intégrée de la qualité de l’air. En établissant un diagnostic territorial de la qualité de l’air par l’identification formelle des polluants atmosphériques. En réalisant une prévision haute résolution et de surveillance de la qualité de l’air sur le gouvernorat de Gabès.

Il s’agit également de promouvoir la coopération méditerranéenne en matière de gouvernance environnementale et de lutte contre la pollution transfrontalière. Projets pilotes sur le territoire visant à l’intégration de la qualité de l’air dans les imageuments de planification (métropolitains, côtiers, portuaires) ou sectoriels (transports, énergie…).


Gouv’airnance Marseille
Site air-marseille.eu