Coopération internationale


APICE et CAIMANs - Impact transport maritime sur 5 villes Méditerranéennes

APICE : définition d’une stratégie transnationale portuaire

ARPAV(Venise), IDAEA (Barcelone), Université de Gênes (Italie), Université de Thessalonique (Grèce), Conseil territoire Marseille Provence - AMP 13(Bouches-du-Rhône, France).

APICE (Common Mediterranean strategy and local practical Actions for the mitigation of Port, Industries and Cities Emissions) – 2013. L’approche scientifique a mis en évidence la contribution des activités portuaires et maritimes sur la qualité de l’air dans ces 5 villes, parmi l’ensemble des sources de pollution. Rapportés aux partenaires institutionnels, ces résultats ont permis de définir les secteurs d’activité les plus pénalisants pour la qualité de l’air et de proposer des actions locales concrètes à mettre en place pour diminuer leurs contributions.

Sur Marseille, ce projet s’est organisé autour d’une collaboration entre l’Université d’Aix-Marseille, le Grand Port Maritime de Marseille-Fos (GPMM) et Air PACA.

Grâce à l’utilisation d’outils numériques, ces actions ont ensuite été évaluées pour déterminer leur efficacité en termes de réduction des concentrations dans l’environnement urbain. Ces actions ont également été évaluées par des groupes d’experts pour considérer leurs impacts socio-économiques. Ainsi, les actions les plus efficaces ont été mises en évidence grâce à une expertise globale puis proposer aux acteurs locaux pour les intégrer dans des plans d’actions.

Le projet APICE a donc permis de définir des actions concrètes qui permettent de soutenir les orientations stratégiques des zones côtières dans une gestion durable et raisonnée sur la base d’une coopération internationale et d’une collaboration locale entre les partenaires scientifiques et institutionnels. Ce projet a été financé par le programme européen de coopération territoriale MED.

CAIMANs - Impact transport maritime les villes portuaires

ARPAV(Venise), IDAEA (Barcelone), Université de Gênes (Italie), Université de Thessalonique (Grèce), Conseil territoire Marseille Provence - AMP 13(Bouches-du-Rhône, France).

CAIMANs (Cruise and passenger ship Air quality Impact Mitigation actioNs) 2014 – 2015. Projet mené sur l’impact du transport maritime, croisières et transport de passagers, important secteur de croissance touristique pour l’ensemble du bassin MED, sur la qualité de l’air, les gaz à effet de serre et l’exposition de la population.
Air PACA a réalisé les études concernant le Grand Port Maritime de Marseille situé sur le territoire Marseille Provence de la métropole Aix-Marseille Provence (13).

PRINCIPAUX RÉSULTATS : des cartographies de la pollution de l’air ont été réalisées à l’aide de simulations de panaches de polluants à haute résolution émis par les navires passagers. Toutes les phases de transports des navires sont étudiées (mode croisière, manœuvre et escale). La dispersion atmosphérique des micros, macro polluants, des gaz à effet de serre est calculée à l’aide des dernières techniques de modélisation. Le lien avec les indicateurs du changement climatique est réalisé à travers l’étude du CO2.